Il n’y a pas de chemin

Il n’y a pas de chagrin

 

Nul part où aller

Nulle essence à retrouver

Nul lieu où revenir

Aucun coeur à remplir

 

Car nous n’avons jamais bouger

Mais nous l’avons oublié

 

« Les derniers seront les premiers »

Cette phrase peut faire sourire

Quand tout sera éclairé

Nous en verrons la Vérité

  

Nous partons vivre notre vie, tête baissée en avant, en apnée dans nos projections, vers le but ultime à atteindre, quête du bonheur, de l’amour… loin du moment présent, de l’ici et maintenant.

 

Less oeillères précisément posées nous limitent et nous empêchent de regarder pour voir que de rien nous ne sommes coupés, que la porte n’est pas fermée

Nous nous sommes juste éloignés.

Et pourtant nous n’avons pas bougé.

Ce que nous cherchons nous est juste caché.

 

Nous avons cette image d’un chemin à parcourir pour atteindre notre essence profonde, image d’un point de départ et d’un point d’arrivée qui s’inscrit dans un temps et dans un espace, ceux de notre vie, de notre incarnation, de notre personne.

Cette image est nécessaire jusqu’à un certain moment où nous allons au delà de la forme, au delà de l’espace et du temps pour notre Être Véritable, dans l’Ici et Maintenant.

 

Si à un moment on osait s’arrêter

Que dans un profond mouvement, on se retournait

C’est avec étonnement que l’on constaterait

que la ligne de départ est aussi l’arrivée

 

A quoi bon courir ? A quoi bon chercher ?

A quoi bon frémir ? Pourquoi se rebeller ?

Plus d’échelon à gravir ! Plus de course à gagner !

Plus rien à obtenir ! Plus rien à contrôler !

Plus besoin de partir, nous sommes arrivés.

  

La vie n’est en rien une course de haies

pas plus qu’un chemin à traverser

puisqu’il s’agit de ne pas bouger

 

Et dans un « simple » retournement

nous nous trouvons en un instant

dans l'ici et maintenant

 

Il n’y a nul part où aller

Nulle rive à regagner

Aucun chemin à parcourir

 

Si disparait l’espace

si disparait le temps

ne reste que l’instant présent

 

Et dans cet ici et maintenant

 

Tout se trouve réuni

Tout est dans le Tout

La quête et sa réalisation

Le départ et l’arrivée

La question et sa réponse

Le problème et sa solution

 

Il n’y a plus rien à chercher

tout est déjà trouvé

Rien à ajouter

Tout est !

 

Je suis comblée

Rien ne peut manquer

Je baigne dans le lac de ce que je cherchais

 

 Virginie, juillet 2017